« Prendre soin des âmes amères d’un pays disparu : Rapatriements et alliances avec les morts coloniaux coréens au Japon »
Type de publication et date de parutionOuvrage
Paru(e) le

« Prendre soin des âmes amères d’un pays disparu : Rapatriements et alliances avec les morts coloniaux coréens au Japon »

Direction d'ouvrage

Carolina Kobelinsky et Lilyane Rachedi

Editions Petra
Lien(s) externe(s) Petra
ISBN 13 978-2-84743-319-7
Thématique(s)Anthropologie sociale

Où être enterré quand on a fait sa vie entre deux pays ? Selon quels rituels ? Comment garantir la transformation d’un défunt en un ancêtre lorsque de nombreuses cérémonies ne peuvent pas être réalisées dans le pays de migration ? Traces et mobilités posthumes prolonge ces interrogations en explorant le rôle – important et à chaque fois singulier – joué par la prise en charge des défunts venus d’ailleurs, dans la façon dont les communautés migrantes se projettent dans l’avenir.

Les huit chapitres qui composent cet ouvrage restituent l’épaisseur des expériences vécues face à la mort en contexte migratoire, en Amérique latine, au Japon, au Canada, mais aussi en Espagne, en Russie et au Sénégal.

Aux contributions des chercheuses et des chercheurs en anthropologie, histoire et sociologie, fondées sur des enquêtes ethnographiques ou archivistiques, s’associent les voix des professionnels de l’univers de l’intervention sociale. Ensemble, elles éclairent la gestion quotidienne desmorts « étrangers ». Traces et mobilités posthumes donne ainsi à voir les contours de nouveaux horizons, de futurs rêvés des défunts avec les vivants, qui se dessinent à travers le traitement de funérailles et de deuils en migration.

 

Florence Galmiche, maîtresse de conférences à l’Universite de Paris Cité, a publié l'article « Prendre soin des âmes amères d’un pays disparu : Rapatriements et alliances avec les morts coloniaux coréens au Japon » dans ce livre :

Traces et mobilités posthumes. Rêver les futurs des défunts en contextes migratoires,
dirigé par Carolina Kobelinsky et Lilyane Rachedi, Editions Petra, 2023, pp. 35-72.