Rencontres impériales: l’Asie et la France
Type de publication et date de parutionOuvrage
Paru(e) le

Rencontres impériales: l’Asie et la France

Le “moment Second Empire”

Direction d'ouvrage

Dominique Barjot, Jean-François Klein

Collection Mers & Empires
Lien(s) externe(s) Hémisphères Editions
ISBN 13 978-2377011629
Thématique(s)Histoire

Nouvelle parution : Dominique Barjot, Jean-François Klein (dir.) Rencontres impériales: l’Asie et la France Le “moment Second Empire” 

Plusieurs membres du CCJ y ont contribué :

Pierre-Emmanuel Roux (CCJ-Université Paris Cité) : « Avis de fausse tempête: La France de Napoléon III et la Corée du Chosŏn », p. 443-

Patrick Beillevaire (CRJ-CCJ) : « Le royaume des Ryûkyû et la France du Second Empire », p. 479-

Guillaume Carré (CRJ-CCJ) : « Les banquiers du Shôgun ; le projet de la Compagnie française d’exportation et d’importation de Léon Roches, Paul Flüry-Hérard et la Société Générale », p. 495-

Les travaux récents ont permis un profond renouvellement des perspectives de l’historiographie francophone du Second Empire dans ses rapports avec l’Extrême-Orient, l’Asie du Sud-Est et du Sud. Ainsi se trouve mise en lumière toute la complexité du projet impérial vis à vis de ces zones du monde, sous l’impulsion notamment de la Marine, des soyeux lyonnais, de diplomates plus ou moins habiles et inventifs et de missionnaires, souvent issus des Missions étrangères de Paris.

Le Second Empire constitue donc un moment clef du rapport que la France tisse avec ces régions du monde, alors que s’accélère le processus de mondialisation et l’un de ses corollaires, la poussée impériale ultramarine. Celle-ci permet à la France de se doter, en Indochine, d’un balcon sur le Pacifique. Cette position, les régimes suivants, républicains, la conforteront jusqu’en 1954, tout en continuant d’entretenir des liens étroits, et parfois complexes, avec l’ensemble des pays évoqués dans cet ouvrage.